Sciences de l’Ingénieur (SI)

 Coordinateur : Pr Moha EL-AYACHI

La formation doctorale en Sciences de l’Ingénieur (SI) constitue une activité de recherche multidisciplinaire englobant six (6) unités de recherche traitant des thématiques innovantes et contribuant dans la formation des futurs chercheurs relevant les défis de la nouvelle ère digitale. Elle vise à développer des approches scientifiques innovantes en matière des disciplines liées directement à l’intelligence Artificielle appliquée à l’agriculture, à la science et ingénierie de l’eau et de l’environnement, à l’énergie et agroéquipement, à la science et ingénierie géomatiques, aux technologies géospatiales favorisant une prise de décision intelligente et à la gouvernance foncière, géoscience et développement durable.

Les objectifs de la formation doctorale en Sciences de l’Ingénieur (SI) découlent des objectifs substantiels de chacune des unités de recherche de ce domaine. L’unité de recherche « intelligence artificielle pour l’agriculture » a pour finalités le développement de modèles et de solutions d’amélioration des activités agricoles qui deviennent de plus en plus digitalisées. Les nouvelles technologies, via la mécanisation et la numérisation, ont permis d’optimiser le travail de l’agriculteur. Le smart farming, avec l’arrivée des drones, machines autonomes, capteurs, données, logiciels et outils connectés à base d’intelligence artificielle, fait donc évoluer encore davantage les outils et tâches des professionnels et leur permet de répondre aux nouveaux enjeux du secteur.

L’unité de recherche en « Sciences et Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement » a pour objectif de mettre en cohérence les compétences de l’IAV et de ses partenaires dans le secteur de l’eau afin d’accompagner le « Plan Maroc Vert ». Sur le plan scientifique, l’unité est essentiellement tournée vers les aspects qui concernent la gestion durable de l’eau en s’inspirant de l’expérience internationale dans ce domaine.

La recherche en « Energie et agroéquipement » révèle un intérêt primordial dans ce domaine de recherche et concoure avec les deux unités de recherches précédentes pour répondre à des objectifs révélateurs en matière d’accompagnement des décideurs dans les stratégies sectorielles notamment la stratégie Génération Green (SGG), la stratégie nationale de l’énergie et la transition énergétique.

L'unité des « Sciences et ingénierie géomatiques » a pour objectifs de développer des réponses claires aux questions de base qui préoccupent la communauté des spécialistes experts et utilisateurs des sciences géomatiques et ingénierie géospatiale. Les objectifs et des fondements philosophiques de ce domaine de recherche sont le développement des concepts clés de la science et d’ingénierie permettant la mise en œuvre de plateformes et infrastructures spatiales, l’intégration des technologies et des outils techniques pour faciliter la gestion des ressources de l’espace géographique et améliorer l’aménagement du territoire.

L’unité de recherche en « technologies géospatiales pour une prise de décision intelligente » a pour objectifs de mobiliser les connaissances théoriques et méthodologiques et d’apporter, à travers des recherches pertinentes et innovantes, des solutions adéquates pour l’acquisition, le traitement et l’analyse de l’information géographique. Cette unité participe à la formation d’une élite technique qui peut s’insérer dans les différents départements ministériels, d’apporter à travers les recherches menées au sein de la structure des solutions et outils pertinents et innovants.

L’objectif de la recherche scientifique en « gouvernance foncière, géoscience et développement durable » est d’améliorer les pratiques et promouvoir l’innovation pour fournir aux différents acteurs des solutions efficientes et durables leur facilitant d’engager des politiques adéquates d’accès à la terre, de gestion des espaces et de gouvernance territoriale. Une panoplie de mécanismes sous formes d’approches, de processus et d’outils seront développés pour asseoir des protocoles d’administration et de gestion de toutes les formes du foncier. Ces mécanismes favorisent le développement d’une infrastructure solide pour la mise en œuvre des politiques foncières et des stratégies de gestion des terres en appui au développement durable.

Intelligence artificielle et agriculture    /  Coordinateur : Pr Mouanis LAHLOU

Sciences et ingénierie de l’eau et environnement    /  Coordinateur : Pr Ali Hammani

Energie et Agroéquipements    /  Coordinateur : Pr El Houssain BAALI

Sciences et ingénierie géomatiques    /  Coordinateur : Pr LOUBNA EL MANSOURI

Technologies Géo spatiales pour une prise de décision intelligente    /  Coordinateur : Pr Imane Sebari

Gouvernance foncière, géosciences et développement durable    /  Coordinateur : Pr Moha EL-AYACHI

Loading…
Loading the web debug toolbar…
Attempt #